Tag

Etat d’esprit

Sur la route

Peta ou Chnok et les lieux communs

A Trifouillis-les-Oies comme à Dache, au Diable Vauvert ou chez les grecs il y a des gens qui mènent leur petit train-train quotidien. Dans un décor somptueux ou abominable, leur organisation apparaît éventuellement déconcertante, la consonance de leur langue curieuse, leurs mœurs et…

Lire la suite
Sur la route

Le voyage est dans les détails

L’Atlantique a quasi les mêmes nuances outremer que le Pacifique mais celui-ci est aussi émouvant que la voix d’un être cher quand celui-là bouleverse comme le chant d’une sirène. Ce qui distingue cette mer de cet océan, outre leur sexe,…

Lire la suite
Carnets de voyage, Madagascar

En vol

S’envoler en fin de journée pour un vol de nuit c’est l’assurance, quel que soit le temps au sol (il pleuvait des cordes à Paris), d’un long coucher de soleil orangé digne de poésie … et cela rend le départ…

Lire la suite
Prologue

La mal nommée dernière ligne droite

Avoir (difficilement) dénoué et rendu son tablier devait dégager l’horizon. C’est à ce moment là que les choses se sont détraquées : le matériel commandé est arrivé non conforme, le fidèle destrier censé conduire les dernières démarches à rendu l’âme,…

Lire la suite
Prologue

Les 5 phases du partir

Une idée édulcorée des ricochets que fait l’aspirant globe-trotter avant de s’envoler (en simultané, en séquentiel, dans l’ordre ou le désordre). L’euphorie : C’est l’été en hiver; tout d’un coup la planète est une marelle gagnante et ça va être un chemin…

Lire la suite
Prologue

Les abonnés absents

S’en aller, n’être presque plus là c’est se trimbaler dans sa bulle avec au-dessus de la tête ce petit tourbillon qu’affectionnent les dessinateurs de BD pour symboliser l’ivresse ou la perplexité, l’étourderie, la distraction… l’amnésie, la folie. Et c’est positivement…

Lire la suite
Prologue

Faire l’autruche

Evidemment que demain sera un autre jour mais à deux mois d’un départ préparé depuis (trop?) longtemps, il surgit de nulle part une espèce de flemme monumentale mâtinée d’un je m’en foutisme nonchalant. Plus l’échéance se rapproche plus l’incrédulité s’installe…

Lire la suite
Prologue

Le (futur) voyageur est un angoissé comme les autres

Le stoïcisme imperturbable qu’il faut afficher pour tranquilliser l’entourage inquiet d’une incursion hors zone de confort camoufle tant bien que mal une ribambelle de cogitations stériles, une flopée de questions exotiques sans réponse franches, un trac par définition irréfrénable. Chaque jour de…

Lire la suite
Prologue

La vérité est ailleurs

L’envergure personnelle d’un tour du monde sous entend un triangle des Bermudes; l’idée préalable c’est de se perdre, de temporairement ne plus apparaître sur les radars, de se fondre, de changer de dimension, de s’en remettre au monde corps et…

Lire la suite
Prologue

Le désert des Tartares

Partir arpenter le monde du jour au lendemain est un truc absolument romanesque qu’un 馬鹿$#*¥ de fichage administratif et fiscal, un minimum d’engagements et de responsabilités et un reste de conventions sociales rangent exclusivement au rayon fiction. Demain ailleurs est…

Lire la suite
Prologue

Postulat de départ

Quelquefois (mais pas si souvent finalement), il faut expliquer le pourquoi du comment d’un départ pour si longtemps, si loin, ou (plus fréquemment) réfuter l’insinuation de fuite, contre-carrer le sous-entendu de désinvolture, neutraliser la toxicité de l’argument égoïsme, … en…

Lire la suite