Interview : Je rédige un blog, pas un guide touristique

Je blogue depuis…
Que j’ai décidé un jour de partir faire un tour du monde en 2012. Soudain il y avait matière quotidienne à écrire, à montrer, à partager, à donner. Je suis partie un an, je suis revenue, j’ai continué à foutre le camp dès que possible et à bloguer parce qu’être ailleurs c’est chaque fois régénérant et que formaliser ses voyages à l’écran c’est les revivre un peu sans les ressasser.

Où je vis… 
A côté de mes pompes le plus souvent et à Paris le reste du temps.

Deux ou trois choses sur moi…
N’ayant plus l’âge des quêtes de sens prise de tête je fais avec des absolus: je voyage parce que je n’ai malheureusement aucun talent artistique, j’aime autant la route que l’étape, je me fous des incontournables, je serais éternellement fumeuse (mais si quelqu’un m’offre le voyage au Bhoutan –pays qui prohibe le tabac et taxe un prix forfaire journalier de minimum 200 US$– je veux bien faire carême ou ramadan)…

ExpressStyle1

Où et comment me rencontrer…
Ici, là-bas, ailleurs, au café du coin… par hasard ou via twitter (ou le blog) –et non, je ne suis pas sur Facebook.

Qu’avez-vous envie d’apporter avec votre blog? 
Un regard, un déclic, une curiosité, l’envie d’y aller voir par soi-même et de raconter le monde et les émois qu’il suscite. Et aussi, en sous-main, dézinguer les idées toute faites: cela fait longtemps que voyager n’est plus une aventure risquée d’explorateurs hors normes, et chacun(e) peut aujourd’hui, s’il le souhaite, découvrir à sa propre manière (presque) librement le monde « à pied, à cheval, en voiture ou en bateau à voiles… ».

ExpressStyle2

Qu’est-ce qui distingue votre blog des autres dans la même thématique?
Contrevenant à toutes les règles du blogging et du storytelling, ce sont généralement de courts billets, volontairement rédigé sans jamais utiliser le « Je » (à tel point qu’à ma très grande satisfaction, certains lecteurs avant de me rencontrer n’avait pas idée de mon sexe). Il n’y est donc jamais question de moi, pas plus que de conseils ou de comment ou de bons plans, ou de top quelque chose. Je rédige un blog, pas un guide touristique. Rien de journalistique non plus. C’est juste des descriptions incarnées et personnelles, d’émotions, le témoignage subjectif de lieux traversés et l’expression de la trace qu’ils ont laissée.

Pourquoi ce nom de blog?
Par flemme. Mais j’aime que les gens s’interrogent sur ce nom qui ne veut rien dire et lui trouvent des interprétations auxquelles je n’ai jamais songé; l’idée qu’il soit finalement évocateur de je ne sais quoi m’interpelle. Quant au titre -« C’est mon tour (du monde) »- il témoigne juste d’un long trépignement presqu’enfantin et ça me fait sourire d’imaginer mes lecteurs se le dire à leur tour.

ExpressStyle3

Votre déclic pour rédiger un billet, d’où vient-il? 
Du fil de l’eau, quasi exclusivement de parenthèses ailleurs …et quelquefois de coup de tête. J’ai pas mal voyagé bien avant d’ouvrir ce blog mais suis infoutu de relater ces anciens périples à posteriori. J’ai besoin de l’instantanéité, non pas que j’oublie sur la longueur (quoique!) mais au bout d’un moment les souvenirs n’ont plus la fraîcheur nécessaire pour être honnêtes. Les aléas de mes départs créent du coup un rythme assumé de publications en dent de scie.

L’endroit immanquable dans la ville ou le pays dans lequel vous résidez actuellement? 
Ben j’ai dû le manquer (ou pas) ! Nulle part n’est obligé…

Vous ne pouvez pas voyager sans… 
Aller boire une fois un café à l’hôtel le plus huppé étoilé du coin. C’est comme un rituel, j’adore assister à cette ambiance déconnectée et parallèle d’une ville; c’est comme d’être sur une autre planète non seulement que la mienne, mais aussi du commun lambda des mortels. Quelquefois c’est même violent tant le contraste est abyssal entre la pauvreté grouillante de la rue et la débauche de luxe clinquant et impersonnel de ces endroits.

ExpressStyle4

Un voyage à faire au moins une fois dans sa vie? 
Un désert, n’importe lequel, de sel, de sable, steppe ou pampa, aride ou polaire; c’est toujours féerique. Dans ces étendues immenses de rien, il y a de quoi en prendre plein la vue et se remplir les sens.

Quels sont vos blogs préférés sur votre thématique?
J’aime les blogs qui ne vendent rien d’autre qu’une belle écriture avec du vécu et des impressions sincères, ils sont à la fois légion et peu nombreux. Je ne suis pas très fidèle dans mes lectures, je picore au grès de des recherches et du vortex de l’internet, mais je lis régulièrement « Gentilhomme de fortune » qui ne publie malheureusement pas très souvent mais chaque fois une perle et « La boiteuse » –notamment parce qu’en Uruguay j’ai rencontré et adoré son capitaine. J’ai une tendresse particulière pour Curieuse voyageuse qui me touche sans que je la connaisse, et récemment, Laurent m’a fait découvrir wagazina.wordpress.com qui fait vibrer ma corde africaine.


Interview publiée par Arthur Police le sur

Express Style

Commentaires, avis, remarques et autres exégèses