Category

Prologue

Prologue

La mal nommée dernière ligne droite

Avoir (difficilement) dénoué et rendu son tablier devait dégager l’horizon. C’est à ce moment là que les choses se sont détraquées : le matériel commandé est arrivé non conforme, le fidèle destrier censé conduire les dernières démarches à rendu l’âme,…

Lire la suite
Prologue

Les au revoir

Impossible de partir en douce. Tout d’un coup, à l’approche de l’échéance du « grand » départ, les amis, les amours, les emmerdes se rappellent que ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu et qu’il faudrait combler cette lacune avant qu’il…

Lire la suite
Prologue

Les 5 phases du partir

Une idée édulcorée des ricochets que fait l’aspirant globe-trotter avant de s’envoler (en simultané, en séquentiel, dans l’ordre ou le désordre). L’euphorie : C’est l’été en hiver; tout d’un coup la planète est une marelle gagnante et ça va être un chemin…

Lire la suite
Prologue

Les abonnés absents

S’en aller, n’être presque plus là c’est se trimbaler dans sa bulle avec au-dessus de la tête ce petit tourbillon qu’affectionnent les dessinateurs de BD pour symboliser l’ivresse ou la perplexité, l’étourderie, la distraction… l’amnésie, la folie. Et c’est positivement…

Lire la suite
Prologue

L’avoyagenture

A en croire les absolutistes, en plus de n’être surtout pas organisé, le voyage moderne devrait être une espèce de gymkhana dans un monde à la M.C. Escher; la panacée semble être le hors sentier battus qui conduit tout droit…

Lire la suite
Prologue

Faire l’autruche

Evidemment que demain sera un autre jour mais à deux mois d’un départ préparé depuis (trop?) longtemps, il surgit de nulle part une espèce de flemme monumentale mâtinée d’un je m’en foutisme nonchalant. Plus l’échéance se rapproche plus l’incrédulité s’installe…

Lire la suite
Prologue, Sur la route

Homo viator peregrinus

L’homo viator (« l’homme en chemin ») peregrinus (« l’étranger ») est une espèce de la famille des nomades appartenant à l’ordre des migrateurs. Plus communément appelé « voyageur », il est le représentant d’un genre qui n’est jamais là où on l’attend.

Lire la suite
Prologue

Photo synthèse

Un tour du monde c’est le présage de photos par centaines (de milliers), histoire de bien enfoncer à coup de déclencheur le clou du « j’y étais ». Malheureusement, être de la génération argentique qui développait ses négatifs noir & blanc dans…

Lire la suite
Prologue

Les tergiversations du baluchon

Cela fait bien longtemps que plus personne ne s’en va les poings dans ses poches crevées. C’est fou ce que le projet de trimbaler longtemps un sac à dos au quotidien, de devoir y mettre en ordre son intimité et d’y…

Lire la suite
Prologue

Voyager partout où des hommes vivent *

Voyager rime, de fait, un peu, avec risque, incertitude voir danger, mais si l’on se décide c’est bien que la curiosité de l’ailleurs et de l’autre est plus forte que la peur. Alors est-ce une imprudence irresponsable, une témérité coupable…

Lire la suite