1986 – Amsterdam 1ère : tricycle

Il y a 30 ans, ni le Thalys ni la photographie numérique à outrance n’existait. De cette virée impromptue et hivernale en bus de nuit à Amsterdam, un polichinelle encore secrètement dans le tiroir, il ne reste en mémoire que la découverte d’une ville aux maisons anciennes et de guingois, d’autant plus singulière qu’elle était réfrigérée, le froid glacial des balades de coffee shops en coffee shops histoire de se réchauffer, le gout framboisée de la sinsemilia, l’hallucinant éblouissement devant un pêcher en fleurs de Van Gogh au musée éponyme, le doux tangage d’une nuit passée à bord d’une péniche fruste et boisé … l’insouciance festive des derniers temps de l’adolescence.

Amsterdam - OosterdokAmsterdam - Centrum

2005 – Amsterdam 2ème : petite reine

Pour les 18 ans du polichinelle il fut décidé de l’emmener par surprise goûter aux joies des cafés bruns dans lesquels son age lui permettait enfin d’entrer boire une bière. C’était un printemps ensoleillé quoiqu’un brin frisquet, le Thalys avait 2 heures de retard. A vélo traditionnel (sans vitesses, freinage au rétropédalage) tant le long des canaux miroitant que dans le Vondelpark, à pied dans les marchés vintages à la recherche du cadeau d’anniversaire idéal, il était doux de rire de tout et notamment de l’escalier plus que raide et vertigineux de la maison d’hôtes au bord du Singel, … et de se laisser aller au bonheur familial des dernières heures d’autorité parentale.

Amsterdam - Café brunAmsterdam Centrum - Groenburgwal

2016 – Amsterdam 3ème : tandem

Le polichinelle est devenu saltimbanque, libre au débotté pour une bordée filiale impromptue au grè d’une offre exceptionnelle sur le Thalys (où – pour l’occasion ? – la climatisation déficiente fit du wagon un étuve suffocante). Depuis le terminus du métro 53 (les tarifs pour se loger au centre sont devenus dantesques !), en bord du calme Gaasperpark où le soir les lapins s’ébrouent et les mouettes virevoltent, le week-end se passe à rayonner. Au fil de l’eau et du soleil : dîner indonésien dans le quartier Rembrandt, se réjouir de toutes les trop nombreuses perspectives intéressantes, envier la convivialité culturelle des fenêtres sans rideaux, éviter la foule et même involontairement le quartier rouge, forcément tomber sans le chercher sur un HEMA, admirer les athlètes funambules onduler sur des slacklines au Westerpark, flâner au marché au fleurs, acheter des bulbes, s’interroger sur leur reproduction, découvrir la crise de la tulipomanie, grimper à la proue de la terrasse du Nemo pour encore d’autres points de vue, se croire dans « Inception » en regardant les ponts se lever, se raconter les passés, s’inventer des avenirs… savourer, avec son sang, cette belle escapade néerlandaise, une fois encore comme si c’était la dernière d’un âge ouvert à d’autres futurs.

Amsterdam - Centrum Amsterdam, Westerpark - SlacklineAmsterdam - FromagesAmsterdam - CentrumAmsterdam - WillemsbrugAmsterdam - Madame TussaudAmsterdam - Prinsengracht